posté le 06/10/2009 à 02h18
Comme vous le savez peut-être déjà, je développe des applications Facebook en Freelance.

Pour faire simple, je vais distinguer deux grandes catégories d'applications :
  • Des applications destinées à faire de la publicité virale. C'est typiquement les applications que je peux être amené à développer en indépendant pour des clients. La société investi un budget pour lancer l'application et faire connaître par ce biais son produit, son site ou sa marque. L'application ne rapporte pas directement d'argent, mais va permettre de faire de la publicité comme sur un autre média.
  • Des applications destinées à générer des revenus. Par exemple des jeux/quiz dont le but est de rapporter de l'argent à son propriétaire. J'ai moi même lancé quelques applications personnelles que j'essaye de monétiser dans ce sens. Il y a plusieurs moyens d'y parvenir : micro-paiement, monnaie virtuelle, etc... Mais une solution simple qui revient souvent est l'affichage de bannières publicitaires.
Et c'est justement les bannières publicitaires qui posent problème en ce moment sur les applications Facebook.
Lorsque vous naviguez sur une application, Facebook est "propriétaire" de la partie droite du site et y affiche ses propres bannières, qui rapportent de l'argent à Facebook. Le développeur de l'application ne touche rien, il n'y a pas de partage des recettes comme sur d'autres sites ou des tiers contribuent au contenu.

Le développeur d'une application doit donc afficher ses propres bannières (en plus de celles déjà affichées par Facebook) pour rémunérer son travail. Facebook ne propose pas de solution officielle pour la publicité, et des régies spécialisées indépendantes se sont mise en place pour ce juteux marché.
En effet, les régies classiques (Google AdSense par exemple) ne sont pas adaptées au modèle social de Facebook, et offrent donc des taux de transformation assez bas.

Facebook a mis à jour son règlement interne concernant la publicité sur les applications, et depuis quelques semaines, est très exigeant sur l'application de ce règlement.
Plusieurs régies qui ne respectaient pas les règles ont tout simplement été bannies de Facebook.

Malheureusement, cela n'a pas suffit à assainir la situation selon Facebook, et les développeurs sont donc maintenant sanctionnés.
Les équipes chargées de faire appliquer les règlements ont ainsi suspendu plusieurs applications ce week-end en raison de publicités non conformes.
Au delà de la validité d'une telle action, c'est surtout la méthode qui a choqué : les applications ont été suspendues sans préavis.
Certes la sanction était temporaire (4 jours) mais l'impact peut-être assez important sur une application virale (en quelques jours sans activité une application peut s'écrouler en nombre d'utilisateurs actifs).

De plus les applications suspendues utilisaient des régies publicitaires reconnues pour leurs sérieux, et c'est donc l'incompréhension et l'inquiétude qui dominent en ce moment car les développeurs ne savent plus à quels acteurs faire confiance.

Un développeur a ainsi poussé un coup de gueule sur le forum Facebook, en demandant des explications.
L'actualité a été reprise par des sites d'actualité autour de Facebook, et d'après les commentaires, les utilisateurs semblent être solidaires des développeurs grin

Les régies publicitaires "responsables" des sanctions ne savent même pas expliquer la situation car elles ne comprennent pas la position très stricte de Facebook !
Une application s'amuse même à démontrer que Facebook ne respecte pas son règlement sur ses propres publicités.

Evidemment je surveille tout ça avec intérêt, car mes propres applications auraient pu subir la même punition, étant donné que j'utilisais aussi les régies incriminées au moment où elles affichaient potentiellement des publicités non conformes.

Plusieurs solutions sont avancées pour résoudre ce problème à l'avenir :
  • Que Facebook précise encore plus son règlement publicitaire, afin qu'il n'y ait plus d'ambiguïté à l'avenir.
  • Que Facebook valide des réseaux publicitaires de "confiance", de la même façon qu'il valident déjà des applications "fiables".
  • Que Facebook propose sa propre régie publicitaire pour les développeurs. C'est peut-être déjà prévu et ça expliquerait pourquoi Facebook est si restrictif à l'égard de ses potentiels concurrents.
  • Que Facebook offre un délai de réaction aux développeurs pour résoudre un problème. C'est généralement le cas lorsqu'un autre point du règlement interne est violé.
Pour l'instant, on attend tous une explication et une position claire de Facebook suite à ces incidents, et j'espère que le "buzz" que ça a généré va les inviter à s'exprimer.

Commentaires

Pseudo :
Message :
(pas de HTML)

jo [ 18/10 - 16:06 ] : ed > bien dit !

ed [ 06/10 - 23:04 ] : iptables -A FORWARD -s facebook.com -j DROP

Infos TiBlog

Pseudo : Royale
Titre : Le blog de Royale
Description : Le blog de l'administrateur de TiBlog.fr où vous trouverez quelques détails techniques sur le fonctionnement de ce site.

Créer un blog !

blog gratuit

Recherche

Photo